Objectif Video Nice
  • fr

Projets Speciaux

Jean Dupuy, Ce Gag Noir Amuse-George Maciunas

Looping – Exposition Jean Dupuy

Jean Dupuy est mis à l’honneur dans le lobby de l’hôtel Windsor. A cette occasion l’artiste nonagénaire, figure artistique incontournable de la scène niçoise, présente pour la première fois sa “collection timbrée”, hommage qu’il rend à son éditeur et ami Francesco Conz. De cette série de portraits fluxus, répond un ensemble d’objets, d’anagrammes et installations marqués par le temps, notamment son œuvre Looping, qui s’amuse de la notion “d’image en mouvement”, et de la “boucle” comme retour permanent.

BeeXel – Installation par Emma Picard 

BeeXel, œuvre produite in situ pour Camera Camera, a tous les ingrédients d’une vidéo : de l’image – aquarellée au jus de citron par Emma Picard, des pixels – hexagonaux et bâtis par les assistantes-abeilles; du mouvement – celui des abeilles vivantes en train de construire les alvéoles. Un time-laps qui durera ce que dure les beaux jours. Ensuite la vidéo deviendra sculpture. Dans les mots de l’artiste: “Adam et Eve version 2018 ne sont pas près de mordre dans la pomme car pour l’instant ils pollinisent à la main le pommier, les abeilles n’étant plus là pour le faire”

BeeXel d’après Dürer (extrait), 2018, Lavis au jus de citron sur chiffon lin, cire gaufrée, abeilles vivantes, divers matériaux
Pierrick Sorin, prototype de cheminée virtuelle

Autodaffé, Pierrick Sorin, 2018

Depuis 1989, l’hôtel Windsor invite de nombreux artistes à y créer des installations in-situ. L’histoire de l’hôtel est ponctué par les interventions de Gottfried Honegger, François Morellet, Claude Rutault, Ben… Plus récemment, Aïcha Hamu, Mathieu Mercier, Cecile Bart ou Nicolas Rubinstein ont marqué de leurs œuvres l’histoire de l’hôtel. Aujourd’hui, c’est au tour de l’artiste Pierrick Sorin d’y laisser son empreinte mêlant comme à son habitude illusions visuelles et humour. Une intervention dans la cheminée du restaurant sera à découvrir pendant le salon, devenant ainsi la première œuvre d’image en mouvement à entrer dans la collection d’installations de l’hôtel.

Participation des Amis du Palais de Tokyo et du Tokyo Art Club

L’association d’amateurs, collectionneurs et mécène privés du Palais de Tokyo viennent découvrir la 2nde édition de Camera Camera à Nice. A cette occasion, une sélection de vidéos d’artistes prêtées par certains de ses membres sera proposée au cinquième étage de l’hôtel Windsor.

Vidéos sélectionnées

Jing Wang,
Je ne suis pas un clou
Durée : 4’23’’min
2011
Collection Thierry Forien

Vladimir Logutov,
Structured Spaces
série de 8 vidéos
2010-2011,
Collection Frédéric Morales

Hanieh Delecroix & Sylvia Santana
Panser Joyce à mi-maux
2012
Courtesy Hanieh Delecroix

Hayoun Kwon,
Pan Mun Jom,
animated film, color, silent, 19/6,
Durée : 4’00″min
2013
Collection Isabelle Bourgeois & Louis Alexandre Roux

Bady Dalloul,
Le Printemps de Bouche
Durée 4’45″min
2014
Collection Isabelle Bourgeois & Louis Alexandre Roux

Vladimir Logutov Structured Spaces, Video 3, Edition of 5+2AP
Caroline Duchatelet

Le Hammam du Windsor : ENTRE I DEUX

se définit comme un programme d’expositions et d’événements mené entre deux commissaires : Rébecca Francois & Lélia Decourt. Le projet s’attache à des espaces non dévolus à la présentation d’œuvres. Depuis 2016, ENTRE I DEUX s’infiltre dans la salle d’attente de l’agence Caisse d’Épargne Masséna avec plusieurs propositions par an. En écho à l’exposition « La mémoire et la mer », ENTRE-DEUX investit le hammam de l’hôtel Windsor, pendant le salon Camera Camera avec les vidéos de Marco Godinho et Caroline Duchatelet ainsi que les œuvres de Omar Rodriguez Sanmartin.