Plan de site

Plan de site

Prix OVNi

Grand Prix OVNi

Grand Prix OVNi
@ Capucine Vevert - Eric Mouchet

 

 

PRIX de la meilleure vidéo, 

soutenu par le CENTRE DE HAUTE ENERGIE – Nice

 

 

La mer s’étend à perte de vue. Du haut d’un phare, une voix s’élève, profonde, mélancolique et solitaire… « Je me demande si Jules Verne se doute que le fonctionnement de l’économie mondialisée s’est inspiré de son Tour du monde en quatre-vingts jours », s’interroge-t-elle, avec une pointe d’amertume, tout en commentant les bateaux et autres porte-conteneurs qui, en provenance de Chine ou du Brésil, défilent et se dérobent sous ses yeux, au large de l’île d’Ouessant. À l’horizon, pourtant, nul bâtiment en vue !

 

Filmé en caméra subjective, La Relève donne à entendre la voix intérieure d’un gardien de phare invisible, aujourd’hui remplacé par les machines. Explorer ce qui semble imperceptible, voire inatteignable, voilà toute l’ambition de Capucine Vever, dont le long monologue révèle ce que le commun des mortels ne voit pas : les lignes de commerce maritime, où sont transportées quelque 9 milliards de tonnes de marchandises par an !

 

Réalisé dans le cadre de la résidence Finis Terrae à Ouessant, le film de Capucine Vever (galerie Eric Mouchet) – dont Beaux Arts vous propose de découvrir ici un extrait – a remporté ce week-end le premier prix du 5e festival OVNi, remis à la Villa Arson lors de la soirée de clôture. Consacré à l’art vidéo, ce festival niçois a également récompensé Jennifer Douzenel (galerie Catherine Issert) pour son film Montevideo et André Fortino pour Le Don (galerie ART-i).