Plan de site

Plan de site

Hôtel Windsor

@Clément Cogitore, Les Indes galantes, 2017
@Clément Cogitore, Les Indes galantes, 2017

Galerie Eva Hober

2017

Pionnière dans le Marais il y a 14 ans, Eva Hober prend ses nouveaux quartiers dans le 8e arrondissement de Paris au 156 boulevard Haussmann. Avec ce nouvel espace, la galerie réaffirme son engagement pour à la jeune création française. Collaborant depuis de nombreuses années avec des artistes contemporains français, Eva Hober accompagne des artistes comme Katia Bourdarel, Axel Pahlavi, Rebecca Bournigault ou Damien Cadio et Clément Cogitore, figures de proue de la nouvelle avant-garde française.

 

Installation dans la chambre de Le Gac

@Clément Cogitore, Les Indes galantes, 2017
@Clément Cogitore, Les Indes galantes, 2017

Clément Cogitore

Les Indes galantes

Performance filmée, danse, 2017

Pour Camera Camera la galerie présente Les Indes Galantes, croisement disruptif entre des images de danseurs de krump (la danse des ghettos de Los Angeles) et les harmonies XVIIIe des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, l’oxymore visuel et sonore de Cogitore fonctionne à merveille, météore à clics sur les réseaux. Les danseurs esquissent des chorégraphies hip hop sur une partition classique – c’est drôle et très beau : l’opéra est, semble-t-il, descendu dans la rue et, les images latentes de Cogitore se diffusent dans l’espace public. Réalisé pour 3e Scène, plateforme en ligne de l’Opéra de Paris. Photo Les Films Pelleas.

 

A propos de l’artiste

« Puissant conteur, Cogitore se joue de nos regards de Saint-Thomas – qui ne croient que ce qu’ils voient – et manipule les registres du récit : tragédie, conte, épopée, chanson de geste, avec les moyens d’aujourd’hui ».

Extrait interview par Clémentine Mercier, Libération Next