Présentation OVNi en ville

OVNi propose 6 jours de ballades niçoises du 29 au 4 décembre 2016, à travers la ville.

 

A la croisée de tous les arts, l’art vidéo s’installe ainsi pour quelques jours dans  des lieux de culture et des lieux insolites ouverts pour l’occasion, aux côtés des pilliers de l’art contemporain niçois.

34 lieux se fédèrent autour de ce festival pour proposer aux initiés comme aux professionnels des vernissages, des nocturnes, concert qui se succèdent tous les soirs et tout le week-end, à la découverte de plus d’une centaine de vidéos d’art.

L’ouverture du festival se fera dans l’atelier Smarin, un lieu près du port ouvert exceptionnellement pour OVNi. Ainsi, Yto Barrada présentera ses vidéos et « le salon géologique » une installation inédite, issue d’une collaboration entre la designer Stephanie Marin et l’artiste.

Le 30 novembre regroupera les temps forts du quartier du Mamac et Vieux Nice. Le 1er décembre, le parcours se concentrera plutôt sur le quartier de la libération. Le 2 décembre verra l’ouverture des hôtels: Hotel Windsor, Grand Hotel Le Florence, l’hôtel Rivoli et des espaces du quartier des musiciens. Le 3 décembre donne carte blanche au public et propose de finir la soirée au cinéma de Beaulieu.

Le dimanche, les hôtels et les musées seront toujours ouverts à découvrir ou revisiter pour l’occasion… et notamment le Musée Terra Amata. Le festival clôturera à l’église Saint Pierre d’Arène  dans le theâtre Jorge François avec une vidéo d’Evangelia Kranioti « Exotica Erotica »

 

A l’interieur, de ces balades suggérées par quartier, OVNi propose deux parcours:

  • Chambre en Ville, un écho à l’exposition historique de Jan Hoët Chambre d’amis, à l’origine des chambres d’artistes au Windsor, un fil rouge qui propose aux participants de jouer le prolongement de la chambre comme lieu de diffusion ou de production. Ainsi, ils pourront aussi choisir une oeuvre qui a trait à la chambre ou à l’intime ou scénariser leur espace dans ce sens.
  • Satellites est un parcours de vidéos où les participants ont carte blanche dans leur programmation.

 

Chambre en ville

Marseille Expo est hébergée à Nice par Le Grand Hotel Le Florence, neuf structures y sont réunies autour du thème de l’environnement, en écho à l’engagement écologique des propriétaires! L’hôtel Rivoli accueille l’hôtel Burrhus, lui même très investi dans l’art contemporain (organisateur de « Supervues » à Vaison La Romaine).

D’autres lieux joueront avec le concept de la chambre comme espace de diffusion ou de production comme Le Mamac avec Chantal Ackerman, le Palais Lascaris avec Corina RÜEGG, LOFT avec Pierrick Sorin ou la Conciergerie avec Kristof Everart. Sans oublier, Smarin avec Yto Barada.

 

Satellites

Le parcours Satellites regroupe les lieux qui ont préféré opté pour la carte blanche et proposer un format en adéquation avec leur lieux.

Ainsi, la majorité des lieux ancrés dans l’art contemporain nicois, membres du réseau Botoxs, s’inscrivent dans ce parcours  (Galerie Eva Vautier, Galerie Le 22, Galerie Depardieu, galerie des ponchettes, galerie de la marine, la Station, les Abattoirs…)

Mais, dans l’esprit de proposer de l’art vidéo dans des lieux insolites, OVNi a aussi invité le CIRM à accueillir Ayoung kim, une jeune artiste coréenne qui vient de produire avec le pavillon de Tokyo une pièce qui sera écoutée pour la première fois dans le studio d’engistrement du CIRM.  OVNi a également incité le Musée Terra Amata à accueillir une production du Musée Gassendi de l’artiste Foncuberta concernant la découverte d’un squelette de sirène fossilisé, découvert dans la roche à Digne.

Ainsi, chacun trouve le format qui lui convient, et OVNi favorise l’ouverture vers d’autres publics en incluant  un lieu de littérature, un cabinet d’architecture, un théâtre,  des lieux de collectionneurs…  Un moyen de croiser les publics et d’aider chacun à apprécier l’art vidéo dans un autre contexte que le contexte muséal.

 

Forum Movimenta 

La Villa Arson, le Musée Chagall, la cinémathèque de Beaulieu, la CCI, le Mamac, la Station …. inscriront leur projection dans le cadre du forum Movimenta, un forum d’experts qui propose 2 journées de rencontres et de réflexion intitulées Plein_Ecran le 1er & le 2 décembre, en synergie avec le festival.

 

Nous vous souhaitons des ballades niçoises pleine de surprises… à la découverte des installations et projections de Yuri Ancarani, Sylvie Blocher, Dan Graham, Andy Guérif, Eva Medyn, Florent Pugnaire, Wim Wenders… et bien d’autres à découvrir….